CONTEXTE ET ENJEUX

Le vieillissement de la population, l'accompagnement des personnes âgées face à la perte d'autonomie est l'un des principaux défis sanitaires et sociaux à relever dans les années à venir.

Le vieillissement de la population fait apparaitre de nouvelles problématiques liées à la dépendance qui n'est pas qu'un problème de santé, elle est multidimensionnelle.

Contexte national et local

Des personnes âgées à domicile ayant souvent des besoins dans de multiples domaines (médicaux, sociaux, environnementaux, psychologiques).

Un système pour y répondre marqué par sa fragmentation :

  • entre soins aigus et soins de long terme
  • entre ville et hôpital
  • entre privé, associatif ou public
  • entre social et médical

Des conséquences multiples

  • difficultés d'accès, de lisibilité de l'offre de service
  • difficultés de circulation de l'information (la personne est le principal vecteur d'information)
  • redondance des évaluations
  • délais dans l'obtention des services
  • réactivité trop faible aux modifications
  • risque d'iniquité dans l'attribution des services
  • utilisation inapropriée de ressources rares et coûteuse (urgences...), répétition d'examens

Or, nous constatons que cette action publique en faveur des personnes âgées souffre d'importants cloisonnements. La multiplicité et la superposition, sur un même territoire, de services publics et privés, sanitaires, médico-sociaux et sociaux, donnent l'impression de confusion et nuisent à la fluidité des parcours, à la qualité et à l'efficacité des prises en charge.

Les différents acteurs du secteur gérontologique évoluent dans un environnement qui leur impose de plus en plus de travailler ensemble, d'échanger leurs informations, au service du patient. La demande sociale s'oriente vers une prise en charge globale, capable d'intégrer toutes les dimensions de l'individu. Cela nécessite une organisation et une capitalisation des savoir-faire, détenus par différents professionnels, pour améliorer l'adéquation de la réponse apportée aux besoins de la personne. On trouve en effet, sur un territoire délimité, un ensemble de dispositifs et d'acteurs nécessitant un nombre conséquent de connexions pour arriver à un fonctionnement aujourd'hui charpenté à un « millefeuille ». Chaque acteur et dispositif apporte des solutions à la prise en charge des personnes âgées dépendantes. L'offre est probablement assez complète mais si complexe.

Dans ce contexte, la coordination gérontologique apparaît comme une réponse pertinente, à la fois pour faire travailler ensemble les professionnels autour de la personne, et pour conduire les institutions à réfléchir ensemble sur les orientations stratégiques et prévisionnelles à donner à leur action.

Recherche